Accéder au contenu principal

Communication -

 Relance de l’Académie d’Environnement francophone, philosophique et scientifique.

Chers éminents professeurs et chercheurs scientifiques de toutes disciplines, membres de sociétés savantes, et tous nos amis, correspondants, passés, présents et futurs, bonjour.
 
En ces temps difficiles, mais plein de renouveaux, et poussés par de nombreux amis et connaissances, nous vous proposons de nous accompagner pour donner à l’Académie d’Environnement
(ACADEMIE D’ENVIRONNEMENT .COM)
un PROLONGEMENT nouveau, conforme à l’esquisse publiée sur notre site (rubrique Accueil) décrivant une approche plus globale de l’ environnement, tel que les sciences fondamentales et appliquées actuelles et leur rapides prolongements en cours, nous permettent d’aborder.
 
En rappel
 
C’est, au minimum, à partir de cet ensemble de remarques, à préciser, à expliquer, à critiquer, à valider et à développer, que pourra s’exercer la tâche confiée à des groupes de travail multidisciplinaires indépendants suffisamment dégagés des contraintes du temps de l’action et des fébrilités sociologiques, complémentaires des actions présentes déjà évoquées, que des moyens modernes s’appuyant sur des méthodes et des outils appropriés pourront être pensés et mis en œuvre pour aider aux prises de décision harmonisées des parties prenantes dans un monde où l’utopie ayant rejoint la science a augmenté ses incertitudes : l’information et la communication constructives semblent aujourd’hui devoir se faire par la profondeur, à l’image des mille plateaux de Gilles Deleuze.
Albert Truyol, Président
 
 
 En fait, après l’important travail de l’Académie d’Environnement ayant conduit à la publication de notre Dictionnaire de l’ Environnement (toujours disponible en pdf sur le site du CILF) et l’importante prestation apportée par notre éminent membre, Jean-Claude Lefeuvre, dans l’introduction du Principe de Précaution dans notre Constitution (encore mal compris et mal appliqué), il apparait utile d’aborder un aspect plus encyclopédique sur l’ensemble du sujet.
 
C’est aussi l’occasion de développer les remarques (rappelées précédemment), comme suit.
Les activités nouvelles que nous vous proposons, dans le cadre  d’une approche complète d’un environnement global, apparaissent de plus en plus nécessaires dans la situation actuelle et future de notre planète, au sein de notre univers, pour définir les moyens, les méthodes, les outils, complémentaires et nouveaux par rapport à ceux déjà employés, par les Organisations concernées (Internationales, Européennes, Nationales, Pouvoirs  publics, Représentations de la Société civile et écologique), dans un ESPACE marqué par de grandes incertitudes, accentuées par l’accélération de phénomènes mondialisés.
Une telle complexité  CROISSANTE  peut être comparée à l’image d’un RHIZOME à multiples plateaux, avec des parties aériennes recueillant de l’énergie de l’extérieur pour entretenir les phénomènes internes d’une « ENTITE GLOBALE VIVANTE » avec toutes les vertus et les difficultés attachées à cet état.(Réf.1)
Les parties aériennes peuvent représenter les actions de progrès organisées sur différents plateaux à l’initiative des acteurs industriels, économiques et politiques ( exemple des Ket’s au niveau d’Horizon Europe)
L’ensemble des acteurs (au niveau des sciences dures), professeurs et chercheurs scientifiques et techniques, bénéficient de la possibilité d’échanger la teneur de leurs travaux, au cours de nombreuses manifestations: colloques, séminaires, conférences, avec ou sans l’appui de Sociétés savantes
Actuellement,-par ailleurs-, de nombreuses initiatives portent sur l’ouverture des données scientifiques en libre accès (CODATA , OPEN DATA, Nature Research,…), susceptibles de permettre aux nations moins développées de rattraper leur retard ; et d’accroitre la visibilité des travaux des acteurs scientifiques
Ceci mérite d’être coordonné avec soin pour éviter certaines confusions (comme celle du Big Data consacré à la recherche sur le cancer, dont 93% s’est avéré inexploitable !)
Les mathématiciens – astrophysiciens  pensent que tout l’Univers est constitué de particules quantiques, nous aussi compris, tant mieux, unissons-nous(Réf.2)
Un aperçu intéressant, à méditer, dans le domaine biologique, donne  une définition de la vie, montrant la complexité  apportée par la Nature : «  la vie est un système hiérarchique de processus régulés mettant en œuvre un concept fondamental d’organisation fonctionnelle, réservoir de possibilités évolutives : prenons en exemple, pour nous organiser (Réf.3)
Les remarques précédentes servent de base à la démarche que nous vous proposons de réaliser ensemble (en plus des activités académiques courantes : recueil des publications des membres, classement par thèmes, notes de synthèse,.aux côtés des autres prestigieuses institutions françaises) « APPORTER UN ELAN NOUVEAU ET EXIGEANT » grâce à vos contributions au monde de la recherche scientifique, « PAR des REVUES CRITIQUES » des résultats les plus importants obtenus (et publiés) en sciences dures et environnementales, concernant  par exemple-les avancées dans le monde quantique et les recherches regroupées sous le sigle –NBIC- , basées sur des dialogues à organiser entre deux(ou trois) éminents spécialistes, de niveaux comparables ,mais de disciplines différentes proches, susceptibles d’aboutir à un exposé unique convaincant et clair, levant la plupart des ambigüités existantes ou futures à ce jour (par exemple, toutes les données et conclusions sur le réchauffement climatique ; sur la virologie ; sur les énergies futures :les maladies du cerveau… ;…), sachant que les différents plateaux  du rhizome  doivent communiquer  entre eux (exemples :  astronomie, dynamique atmosphérique, géoscience, cycle de l’eau ;.ou : pharmacologie, épidémiologie, biologie de l’oxygène ; ou neurologie, psychiatrie, réseaux quantiques, etc…
Il s’agit aussi d’augmenter la part de la recherche avancée fondamentale  au sein des établissements existants,(chaires, contrats multiples,…) ou nouveaux, adossés aux entreprises, pour promouvoir, à terme, l’ ESSOR de développements industriels ou sociétaux.
La communauté scientifique se doit d’apporter ces éclaircissements utiles aux autres plateaux (écologiques, économiques, énergétiques, sociologiques et politiques)
Dans cet esprit de fraternité, de dialogue, d’humilité,…partagés, la communauté scientifique française mérite d’être encouragée et dotée de moyens opérationnels très fortement accrus , fournis à égalité par les organismes d’état , et les grandes et moyennes entreprises françaises et/ou européennes ( budget de plusieurs dizaines de milliards d’euros).
Mais il nous parait aussi indispensable que la communauté scientifique s’attache à promouvoir en son sein des règles d’éthique, pour entrainer la confiance de leurs collègues et aussi des autres parties prenantes ( dans l’ossature de l’OPEN DATA). Les meilleurs d’entre eux ont entrepris cette démarche (en plus de leurs ouvrages fondamentaux) dans des livres, nous suivront leur exemple. (4),(5),(6)
Alors des synthèses éclairantes, indiquées précédemment, jailliront des applications d’entreprises nouvelles forgées en toute clarté sans esprit de concurrence exacerbé, des forces vives de la nationboostant les PROGRES Souhaitables et Profonds pour accompagner de façon efficace les avancées désirées,intellectuelles, morales et économiques, de toutes les parties prenantes de la nation
Références Acad 2020                                                                                                                             ++++
1/ le « Rhizome » constitue le titre de l’Introduction du volumineux livre:
MILLE  PLATEAUX    Capitalisme et Schizophrénie  de  GILLES DELEUZE et FELIX GUATTARI
Paris, Les Éditions de Minuit, coll. « Critique », 1980, 645 p.
2/ NOTRE UNIVERS  MATHEMATIQUE   Enquête de la Nature Ultime du Réel
MAX  TEGMARK
2014 Dunod Paris
3/LA VIE DANS LA MATIERE ,  Le rôle de l’espace en biologie
GILBERT CHAUVET
1995 Flammarion
4/Qu’est-ce que la vie  De la physique à la biologie                                        
Erwin SCHRÖDINGER
1986 Christian Bourgois Editeur
5/Sous le Signe de la lumière,Itinéraire d’un physicien dans un monde Quantique
CLAUDE COHEN –TANNOUDJI    Prix Nobel de Physique
Octobre 2019  Odile Jacob-
6/La fin des certitudes
ILYA PROGOGINE   Prix Nobel de Chimie
Janvier 1996 – Odile Jacob
 
Merci de votre retour, avec vos commentaires éventuels, de préférence
à l’adresse truyol.albert@sfr.fr
Albert Truyol
PS Pour ceux souhaitant faire acte de candidature en qualité de membre de notre Académie,(ou le confirmer, pour ceux qui ont déjà pris contact):prière nous envoyer une demande par retour, à l’adresse précédente, qui ainsi, sera dûment  enregistrée, en  reprécisant vos coordonnées, et succinctement, vos motivations ,et votre CV , dans le but d’organiser correctement, notre prochaine Assemblée Générale, à une date la plus proche posslble

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Publications des Membres Titulaires

Cette rubrique mentionne les références bibliographiques des principaux ouvrages publiés par les membres titulaires de l'Académie, admis conformément l'article 5 des Statuts (Publications individuelles ou en collaboration). Le nom suivi d'un astérisque signale, dans les textes, leur appartenance en cette qualité. TERNISIEN* Jean A. 1965 - J.A. Ternisien* - Contributions à la prévention contre la pollution atmosphérique par les moyens de la recherche scientifique. Délégation Générale à la recherche scientifique et technique (DGRST) - Paris 1966 - J.A.Ternisien* - Les pollutions et nui-sances d'origine industrielles et urbaines. Premier Ministre - Délégation générale à la recherche scientifique et technique La Documentation française - Paris Tome 1 - Leur prévention et les problèmes scientifiques, techniques, législatifs et réglementaires qu'elles posent en France. Tome 2 - Leur prévention et les problèmes scientifiques, techniques et réglementaires qu'

Contribution à la réflexion

Aide à la décision sous forme d'une note de lecture du Président Truyol   L’Éthique à l’épreuve des Technologies Sous la Direction de Jean Michaud Préface de Bernard Bourgeois Première partie : l’ÉTHIQUE VUE PAR Le magistrat : Louis Gendre L’ingénieur et l’éthique : Jean Perrin Entreprise et morale : Pierre-Edouard Noyelle Philosophie et transformations scientifiques : Jean Svagelski Éthique et armement : Alain Crémieux Deuxième Partie : ÉTHIQUE ET MÉDECINE                                                                        Troisième Partie : À PROPOS D’ÉTHIQUE Aux frontières de la vie embryonnaire : Jacques Montagut Valeurs ajoutées, ou maintien de la valeur d’utilisation : l’effet pervers des modes : Walter Stahel L’euthanasie : Denys Pellerin La philosophie a-t-elle toujours quelque chose à nous dire aujourd’hui ? : Éric Fiat Science, bioéthique et droit : Jean Michaud En première analyse pour aborder nos problèmes environnementaux et éthiques, j’ai retenu les texte