Accéder au contenu principal

Quelques réflexions liées aux travaux futurs de l'Académie

Les activités nouvelles envisagées dans la présente présentation de l’Académie, définies suivant les trois axes indiqués correspondent à une approche globale qui apparaît de plus en plus nécessaire dans la situation actuelle et future de notre planète pour définir des moyens, des méthodes et des outils complémentaires à ceux déjà employés par les organisations concernées (Pouvoirs publics, Entreprises et Société civile représentée) d’aide à la décision dans le milieu complexe à caractère : humain, social, économique et écologique, marqué par de grandes incertitudes accentuées par l’accélération des phénomènes mondialisés.

Une telle complexité pourrait correspondre à une image d’une planète comme d’une entité globale vivante, avec toutes les vertus et les difficultés attachées à cet état : Variation et Sélection nous disent les biologistes.

En citant Kant, à propos d’éthique, « tu dois, donc tu peux « nous sommes encouragés, sinon contraints, à traiter de cette complexité : tous les moyens pour y parvenir sont bons.

Des actions internationales et nationales apportent les moyens de consultation publique des parties prenantes : des consensus ponctuels peuvent ainsi être dégagés.

Des forums, des séminaires, des colloques, des conférences sont aménagés où de nombreux spécialistes confrontent leurs connaissances, auprès d’un public plus ou moins averti.

Les représentants qualifiés (malgré le soin apporté au choix des intervenants par les organisateurs de ces manifestations), des disciplines concernées en Sciences Sociales (histoire, philosophie, économie, recherche opérationnelle, …) ou en Sciences physiques et naturelles (physique, physico-chimie, thermodynamique, biologie moléculaire, mathématiques, informatique… sont-ils présents au bon moment ?

Y a-t'il pléthore de connaissances structurées au cours de ces entretiens (analyse exhaustive systémique, modélisation, prospective, ..) des phénomènes complexes présentés ?

Y a t’il clairement un temps pour l’action – court-, et un temps pour la réflexion – long - qui puissent s’interpénétrer et se conjuguer ?

La biologie moléculaire récente nous montre que la nature sait distinguer ces dernières distinctions chronologiques : mise en œuvre de moyens de défense drastiques en face de danger catastrophique (mort annoncée), moyens d’adaptation souples pour une nécessaire adaptation aux variations environnementales.

Mais l’apport de connaissances matérielles, techniques et scientifiques, organisationnelles, …ne suffit pas : il est également nécessaire de définir ou de redéfinir le sens de nos actions à partir de valeurs à partager et/ou à promouvoir.

C’est, au minimum, à partir de cet ensemble de remarques, à préciser, à expliquer, à critiquer, à valider, et à développer, que pourra s’exercer la tâche confiée à des groupes de travail multidisciplinaires indépendants suffisamment dégagés des contraintes du temps de l’action et des fébrilités sociologiques, complémentaires des actions présentes déjà évoquées, que des moyens modernes s’appuyant sur des méthodes et des outils appropriés pourront être pensés et mis en œuvre pour aider aux prises de décision harmonisées des parties prenantes dans un monde où l’utopie ayant rejoint la science a augmenté ses incertitudes : l’information et la communication constructives semblent aujourd’hui devoir se faire par la profondeur, à l’image des mille plateaux de Gilles Deleuze.

Albert Truyol, Président

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Communication -

  Relance de l’Académie d’Environnement francophone, philosophique et scientifique. Chers éminents professeurs et chercheurs scientifiques de toutes disciplines, membres de sociétés savantes, et tous nos amis, correspondants, passés, présents et futurs, bonjour.   En ces temps difficiles, mais plein de renouveaux, et poussés par de nombreux amis et connaissances, nous vous proposons de nous accompagner pour donner à l’Académie d’Environnement (ACADEMIE D’ENVIRONNEMENT .COM) un PROLONGEMENT nouveau, conforme à l’esquisse publiée sur notre site (rubrique Accueil) décrivant une approche plus globale de l’ environnement, tel que les sciences fondamentales et appliquées actuelles et leur rapides prolongements en cours, nous permettent d’aborder.   En rappel   C’est, au minimum, à partir de cet ensemble de remarques, à préciser, à expliquer, à critiquer, à valider et à développer, que pourra s’exercer la tâche confiée à des groupes de travail multidisciplinaires indépendants suffisamment dég

Publications des Membres Titulaires

Cette rubrique mentionne les références bibliographiques des principaux ouvrages publiés par les membres titulaires de l'Académie, admis conformément l'article 5 des Statuts (Publications individuelles ou en collaboration). Le nom suivi d'un astérisque signale, dans les textes, leur appartenance en cette qualité. TERNISIEN* Jean A. 1965 - J.A. Ternisien* - Contributions à la prévention contre la pollution atmosphérique par les moyens de la recherche scientifique. Délégation Générale à la recherche scientifique et technique (DGRST) - Paris 1966 - J.A.Ternisien* - Les pollutions et nui-sances d'origine industrielles et urbaines. Premier Ministre - Délégation générale à la recherche scientifique et technique La Documentation française - Paris Tome 1 - Leur prévention et les problèmes scientifiques, techniques, législatifs et réglementaires qu'elles posent en France. Tome 2 - Leur prévention et les problèmes scientifiques, techniques et réglementaires qu'

Contribution à la réflexion

Aide à la décision sous forme d'une note de lecture du Président Truyol   L’Éthique à l’épreuve des Technologies Sous la Direction de Jean Michaud Préface de Bernard Bourgeois Première partie : l’ÉTHIQUE VUE PAR Le magistrat : Louis Gendre L’ingénieur et l’éthique : Jean Perrin Entreprise et morale : Pierre-Edouard Noyelle Philosophie et transformations scientifiques : Jean Svagelski Éthique et armement : Alain Crémieux Deuxième Partie : ÉTHIQUE ET MÉDECINE                                                                        Troisième Partie : À PROPOS D’ÉTHIQUE Aux frontières de la vie embryonnaire : Jacques Montagut Valeurs ajoutées, ou maintien de la valeur d’utilisation : l’effet pervers des modes : Walter Stahel L’euthanasie : Denys Pellerin La philosophie a-t-elle toujours quelque chose à nous dire aujourd’hui ? : Éric Fiat Science, bioéthique et droit : Jean Michaud En première analyse pour aborder nos problèmes environnementaux et éthiques, j’ai retenu les texte